Poèmes d’amour: classiques, pour elle, en anglais, romantique, bonne nuit

Poèmes d’amour

Lorsque l’on vit une romance, les poèmes d’amour, en vers ou en prose, sont parmi ce qui permet d’immortaliser l’histoire vécue. Pour les personnes qui filent le parfait amour, il est question de démontrer son affection, comme il s’agit d’un moyen pour charmer le destinataire. Si le language nous permet d’exprimer des sentiments en utilisant des métaphores, il nous est possible d’aller encore plus loin avec de la poésie, d’une manière à pouvoir articuler toutes nos émotions exclusivement avec des métaphores et d’autres figures de style. Il est probablement vrai qu’il serait impossible de reproduire Victor Hugo aujourd’hui, mais pour lui trouver un bon poème d’amour, dans tous les cas, vous n’aurez ni besoin d’être un grand écrivain, ni d’avoir un doctorat en philosophie en mains. Vous trouverez un grand choix de poèmes dans notre collection.

Poèmes d’amour: classiques, pour elle, en anglais, romantique,  bonne nuit
Poème d’amour composé en 1909 pour Bella dont le thème est la lune et la tendresse. Photo: Michel Mako
Source: Getty Images

Lui présenter un poème d’amour a toujours été comparé à l’acte de faire l’amour, un sacrifice à Vénus. Le côté le plus intime et discret dans une relation est mis en évidence, les plus sensibles d’entre nous peuvent se faire distinguer en exprimant leurs émotions grâce à des poèmes d’amour. D’abord, il va falloir avoir un certain respect envers cette forme d’art unique et engagée qui est la poésie. Deuxièmement, il faudrait que vous preniez en considération qu’il est important de s’engager avec la personne à laquelle le poème est destiné, d’une manière à ce que cette personne puisse se sentir unique pour vous. Il est possible d’émouvoir la personne que vous aimez grâce à un poème de déclaration d’amour déjà prêt, cela se fait souvent entre les couples. Il est très possible, alors, d’emprunter l’imagerie et la musicalité d’un poème célèbre, le but principal est de comparer votre relation à celle qui a lié des grands poètes avec leur amoureux.

Poèmes d’amour: les poèmes les plus petits

Quand vous aimeriez trouver un poème d’amour pour elle, sachez qu’il va falloir que le thème soit proche de l’histoire que vous vivez ensemble, tout comme ce qui est l’exemple d’une lettre d’amour. Également, il faudrait que le poème d’amour pour lui puisse rappeler à votre destinataire qu’il est unique pour vous. Il s’agit d’une règle que l’intelligence artificielle connaît bien. Un poème d’amour court peut être utile dans cette situation, il vous permettra de démontrer des émotions, tout en laissant les petits détails de côté. Si vous avez des sentiments envers une personne que vous ne connaissez pas beaucoup, un poème d’amour court et mignon va être ce qu’il vous faudra.

J’ai du mal à trouver les mots

Qui seraient pour toi les plus beaux,

Qui te ressembleraient un peu

Auraient la couleur de tes yeux.

Oui, j’ai du mal à trouver les mots,

Les mots d’amour, les mots qu’il faut,

Pour te dire que je ne sais pas

Je ne sais pas vivre sans toi.

– Carol Arnauld (1988).

L’eau qui caresse le rivage,

La rose qui s’ouvre au zéphyr,

Le vent qui rit sous le feuillage,

Tout dit qu’aimer est un plaisir.

De deux amants l’égale flamme

Sait doublement les rendre heureux.

Les indifférents n’ont qu’une âme ;

Mais lorsqu’on aime, on en a deux.

– Madeleine de Scudéry (1664).

Poèmes d’amour: classiques, pour elle, en anglais, romantique,  bonne nuit
Victor Hugo, le père du romantisme en France. Portrait dans une gravure en couleur. Photo: Fototeca Gilardi
Source: Getty Images

Pour toi, femme chérie,

Je crois

Que j’offrirais ma vie

Cent fois ;

Mais, satisfait de suivre

Ta loi,

J’aime cent fois mieux vivre

Pour toi.

Je n’aime rien au monde

Sans toi ;

Tout me plaît à la ronde

Par toi :

Ma richesse et ma gloire,

C’est toi ;

J’ai chanté… je vais boire

Pour toi.

– Armand Gouffé (1802).

Ah ! Si vous saviez comme on pleure

De vivre seul et sans foyers,

Quelquefois devant ma demeure

Vous passeriez.

Si vous saviez ce que fait naître

Dans l’âme triste un pur regard,

Vous regarderiez ma fenêtre

Comme au hasard.

Si vous saviez quel baume apporte

Au cœur la présence d’un cœur,

Vous vous assoirez sous ma porte

Comme une sœur.

Si vous saviez que je vous aime,

Surtout si vous saviez comment,

Vous entreriez peut-être même

Tout simplement.

– René-François Sully Prudhomme (1875).

Idole de ma vie,

Mon tourment, mon plaisir,

Dis-moi si ton envie

S’accorde à mon désir ?

Comme je t’aime en mes beaux jours,

Je veux t’aimer toujours.

Donne-moi l’espérance;

Je te l’offre en retour.

Apprends-moi la constance;

Je t’apprendrai l’amour.

Comme je t’aime en mes beaux jours,

Je veux t’aimer toujours.

Soit d’un cœur qui t’adore

L’unique souvenir;

Je te promets encore

Ce que j’ai d’avenir.

Comme je t’aime en mes beaux jours,

Je veux t’aimer toujours.

Vers ton âme attirée

Par le plus doux transport,

Sur ta bouche adorée

Laisse-moi dire encore:

Comme je t’aime en mes beaux jours,

Je veux t’aimer toujours.

– Marceline Desbordes-Valmore (1830).

TRENDING NOW>>  Receta de Clericot: com espumante, vinho branco, rita lobo, original, agua com gas
Poèmes d’amour: classiques, pour elle, en anglais, romantique,  bonne nuit

Poèmes d’amour: les poèmes les plus mélancoliques

Cet art du langage visant à exprimer des sentiments peut aussi être triste, plusieurs grands poètes ont laissé leur timbre de mélancolie dans la poésie avec laquelle ils nous ont marqué, et plusieurs contemporains en font également une spécialité. Un poème triste va servir à combler la peine que l’on pourrait ressentir, ou de la partager, et peut effectivement devenir un magnifique poème d’amour, malgré son ton qui peut évoquer de l’angoisse. Les poèmes d’amour tristes suggèrent souvent les sentiments causés par la solitude, pouvant être envoyés dans des occasions comme lors des anniversaires, ils évoquent un manque et servent à trouver une solution à cela.

Si tu veux que je meure entre tes bras, m’amie,

Trousse l’escarlatin de ton beau pelisson

Puis me baise et me presse, et nous entrelaçons

Comme, autour des ormeaux, le lierre se plie.

Dégrafe ce colet, m’amour, que je manie

De ton sein blanchissant le petit mont besson:

Puis me baise et me presse, et me tiens de façon

Que le plaisir commun nous enivre, ma vie.

L’un va cherchant la mort aux flancs d’une muraille

En escarmouche, en garde, en assaut, en bataille

Pour acheter un nom qu’on surnomme l’honneur.

Mais moi, je veux mourir sur tes lèvres, maîtresse,

C’est ma gloire, mon heure, mon trésor, ma richesse,

Car j’ai logé ma vie en ta bouche, mon cœur.

– Rémy Belleau (1565).

Il lui disait : «Vois-tu, si tous deux nous pouvions,

L’âme pleine de foi, le coeur plein de rayons,

Ivres de douce extase et de mélancolie,

Rompre les mille noeuds dont la ville nous lie;

Si nous pouvions quitter ce Paris triste et fou,

Nous fuirions ; nous irions quelque part, n’importe où,

Chercher loin des vains bruits, loin des haines jalouses,

Un coin où nous aurions des arbres, des pelouses;

Une maison petite avec des fleurs, un peu

De solitude, un peu de silence, un ciel bleu,

La chanson d’un oiseau qui sur le toit se pose,

De l’ombre; — et quel besoin avons-nous d’autre chose?»

– Victor Hugo (1856).

Poèmes d’amour: classiques, pour elle, en anglais, romantique,  bonne nuit
Louis Aragon (1897-1982), écrivain français, pose pour une photo en 1951. Photo: Martinie/Roger Viollet
Source: Getty Images

Au tribunal d’amour, après mon dernier jour,

Mon coeur sera porté diffamé de brûlures,

Il sera exposé, on verra ses blessures,

Pour connaître qui fit un si étrange tour,

A la face et aux yeux de la Céleste Cour

Où se prennent les mains innocentes ou pures;

Il saignera sur toi, et complaignant d’injures

Il demandera justice au juge aveugle Amour.

Tu diras: C’est Vénus qui l’a fait par ses ruses,

Ou bien Amour, son fils: en vain telles excuses!

N’accuse point Vénus de ses mortels brandons,

Car tu les as fournis de mèches et flammèches,

Et pour les coups de trait qu’on donne aux Cupidons

Tes yeux en sont les arcs, et tes regards les flèches.

– Théodore Agrippa d’Aubigné (1552-1630).

Rien n’est jamais acquis à l’homme ni sa force,

Ni sa faiblesse ni son coeur. Et quand il croit

Ouvrir ses bras son ombre est celle d’une croix

Et quand il croit serrer son bonheur il le broie

Sa vie est un étrange et douloureux divorce,

Il n’y a pas d’amour heureux.

Sa vie Elle ressemble à ces soldats sans armes

Qu’on avait habillés pour un autre destin

À quoi peut leur servir de se lever matin

Eux qu’on retrouve au soir désoeuvrés incertains

Dites ces mots Ma vie Et retenez vos larmes

Il n’y a pas d’amour heureux.

Mon bel amour mon cher amour ma déchirure

Je te porte dans moi comme un oiseau blessé

Et ceux-là sans savoir nous regardent passer

Répétant après moi les mots que j’ai tressés

Et qui pour tes grands yeux tout aussitôt moururent

Il n’y a pas d’amour heureux.

Le temps d’apprendre à vivre il est déjà trop tard

Que pleurent dans la nuit nos coeurs à l’unisson.

Ce qu’il faut de malheur pour la moindre chanson

Ce qu’il faut de regrets pour payer un frisson,

Ce qu’il faut de sanglots pour un air de guitare,

Il n’y a pas d’amour heureux.

Il n’y a pas d’amour qui ne soit à douleur,

Il n’y a pas d’amour dont on ne soit meurtri,

Il n’y a pas d’amour dont on ne soit flétri,

Et pas plus que de toi l’amour de la patrie,

Il n’y a pas d’amour qui ne vive de pleurs,

Il n’y a pas d’amour heureux.

Mais c’est notre amour à tous les deux.

– Louis Aragon (1944).

Plaisir d’amour ne dure qu’un moment,

Chagrin d’amour dure toute la vie.

J’ai tout quitté pour l’ingrate Sylvie,

Elle me quitte et prend un autre amant.

Plaisir d’amour ne dure qu’un moment,

Chagrin d’amour dure toute la vie.

Tant que cette eau coulera doucement

Vers ce ruisseau qui borde la prairie,

Je t’aimerai, me répétait Sylvie;

L’eau coule encore, elle a changé pourtant!

Plaisir d’amour ne dure qu’un moment,

Chagrin d’amour dure toute la vie

– Jean-Pierre Claris de Florian (1784).

TRENDING NOW>>  María Fernanda yepes instagram; martínez, cabal, martínez, sandoval esposa de florentino primera

Poèmes d’amour: les poèmes les plus célèbres

Les plus grands poètes nous ont laissé un grand héritage en terme de poésie, comme notamment un poème d’amour de Victor Hugo qui est parmi les poèmes ayant vécus depuis plusieurs décennies et jusqu’à présent. Le poème d’amour pour hommes a été écrit pour gagner les cœurs de princes charmants. Des poétesses ont essayé cet art, avec ou sans une touche d’humour noir, ainsi que des poètes qui ont été connus pour avoir une préférence envers les hommes. Pour trouver un poème d’amour pour sa femme, comme pour son conjoint, rien ne serait plus intéressant qu’un célèbre poème.

Poèmes d’amour: classiques, pour elle, en anglais, romantique,  bonne nuit
Froissart présentant son livre de poèmes d’amour à Richard II en 1395. Photo: Print Collector
Source: Getty Images

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,

Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.

J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.

Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,

Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,

Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,

Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,

Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,

Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe

Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

– Victor Hugo (1856).

L’amour, panique

De la raison,

Se communique

Par le frisson.

Laissez-moi dire,

N’accordez rien.

Si je soupire,

Chantez, c’est bien.

Si je demeure,

Triste, à vos pieds,

Et si je pleure,

C’est bien, riez.

Un homme semble

Souvent trompeur.

Mais si je tremble,

Belle, ayez peur.

– Victor Hugo (1865)

Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers,

Picoté par les blés, fouler l’herbe menue:

Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds.

Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien:

Mais l’amour infini me montera dans l’âme,

Et j’irai loin, bien loin, comme un bohémien,

Par la Nature, – heureux comme avec une femme.

– Arthur Rimbaud (1870-1871).

Poèmes d’amour: classiques, pour elle, en anglais, romantique,  bonne nuit
Portrait de Victor Hugo durant les années 1880. Photo: Mondadori
Source: Getty Images

L’amour nous fait trembler comme un jeune feuillage,

Car chacun de nous deux a peur du même instant.

«Mon bien-aimé, dis-tu très bas, je t’aime tant…

Laisse… Ferme les yeux… Ne parle pas… Sois sage…»

Je te devine proche au feu de ton visage.

Ma tempe en fièvre bat contre ton cœur battant.

Et, le cou dans tes bras, je frissonne en sentant

Ta gorge nue et sa fraîcheur de coquillage.

Écoute au gré du vent la glycine frémir.

C’est le soir ; il est doux d’être seuls sur la terre,

L’un à l’autre, muets et faibles de désir.

D’un baiser délicat tu m’ouvres la paupière ;

Je te vois, et, confuse, avec un long soupir,

Tu souris dans l’attente heureuse du mystère.

– Charles Guérin (1896).

Le présent se fait vide et triste,

Ô mon amie, autour de nous;

Combien peu de passé subsiste!

Et ceux qui restent changent tous.

Nous ne voyons plus sans envie

Les yeux de vingt ans resplendir,

Et combien sont déjà sans vie

Des yeux qui nous ont vus grandir!

Que de jeunesse emporte l’heure,

Qui n’en rapporte jamais rien!

Pourtant quelque chose demeure:

Je t’aime avec mon cœur ancien,

Mon vrai cœur, celui qui s’attache

Et souffre depuis qu’il est né,

Mon cœur d’enfant, le cœur sans tache

Que ma mère m’avait donné;

Ce cœur où plus rien ne pénètre,

D’où plus rien désormais ne sort;

Je t’aime avec ce que mon être

A de plus fort contre la mort;

Et, s’il peut braver la mort même,

Si le meilleur de l’homme est tel

Que rien n’en périsse, je t’aime

Avec ce que j’ai d’immortel.

– René-François Sully Prudhomme (1875).

Share This Post On WhatsApp, Facebook, Twitter, Instagram & Telegram